Fonds International des Etudes Chinoises

Comprendre le Monde Chinois

Programmes

Bibliothèque numérique du monde chinois

Bibliothèque numérique du monde chinois du 21e siècle (二十一世紀華界數位圖書館)

Dotation initiale (500 000 €)

Objectif de dotation : 10 000 000 euros

Budget annuel (250 000 €)

La production de connaissances et de recherches de haute niveau repose principalement sur les sources documentaires (livres, revues, presse, films, etc.). Une voiture ne peut pas avancer sans carburant. Il en va de même pour la recherche. L’étendue des ressources documentaires doit être aussi large et profond que possible. Au 21e siècle, les ressources documentaires sont presque exclusivement au format numérique. Cela vaut pour la documentation actuelle — presse, revues académiques, rapports officiels, etc. — mais aussi pour les sources historiques qui sont de plus en plus numérisées, en Chine, aux États-Unis, à Taiwan, à Hong Kong, à Singapour et en Europe. Même si une partie de ces ressources est disponible gratuitement, la majorité est accessible uniquement moyennant des droits imposés par des entreprises privées ou des institutions publiques. Il est maintenant possible de créer une bibliothèque numérique de rang mondiale sur la Chine et les sociétés chinoises. Les ressources existent, mais elles sont réparties entre une multitude d’entreprises et d’institutions. Le FIEC dispose déjà de l’infrastructure technologique nécessaire pour soutenir une telle bibliothèque et fournir aux chercheurs de France et d’Europe l’accès à ces ressources. La création de la Bibliothèque numérique du monde chinois du 21e siècle nécessite un investissement initial pour couvrir les frais d’accès que la plupart des fournisseurs de ressources exigent à l’avance. Le montant de base des abonnements récurrents peut être évalué à 250 000 € par an. Le FIEC vise à constituer un fonds de 10 000 000 € pour soutenir l’acquisition et l’abonnement documentaires à perpétuité.

Lire la suite
Chaire de chercheur junior (60 000 €)

Ce programme vise à créer un cercle vertueux de recrutement de chercheurs juniors dans les départements de sciences sociales des universités et des organismes de recherche. Son principe de base est de soutenir le salaire du chercheur junior pendant une durée maximale de trois ans, sous réserve de l’engagement de l’institution que le poste deviendra permanent après trois ans. Le FIEC financera 75 % du salaire total la première année, 50 % la deuxième année et 25 % la troisième année.

Les candidats éligibles doivent avoir obtenu leur doctorat dans les cinq années précédant la date de candidature ou dans les trois années suivant leur dernière année en tant que chercheur postdoctoral salarié. Le montant maximum de chaque subvention est de 60 000 € par an pour une durée maximale de trois ans. Chaque chaire de professeur junior sera dotée d’un fonds de recherche annuel de 10 000 €. La procédure de recrutement sera définie en collaboration avec les institutions candidates.

Pour lancer le programme, la première année, IECS lancera un appel à candidatures pour des chercheurs postdoctoraux (jusqu’à trois) qui seront affectés dans des universités prêtes à participer au programme de chercheurs juniors.

Les expressions d’intérêt doivent être soumises sur notre plateforme en ligne.

Lire la suite
Projets de recherche (50 000 € - 75 000 €)

Les projets de recherche du FIEC visent à soutenir plus spécifiquement les chercheurs en début de carrière afin de stimuler la compétition et l’innovation en matière de recherche. La gamme de financement se situe entre les fonds d’amorçage (seed money, mais à faible impact) et les financements à grande échelle (Agence Nationale de la Recherche, European Research Council). La durée d’un fonds de recherche est limitée à deux ou trois ans. Le FIEC sélectionnera chaque année un nombre limité de projets, jusqu’à trois par an.

Les fonds de recherche seront évalués selon les critères suivants :

Impact à long terme du projet proposé.

Importance du projet proposé dans son domaine.

Originalité et la faisabilité.

Clarté et spécificité de la méthodologie.

Les demandes doivent être soumises sur notre plateforme en ligne.

Lire la suite
Bourse de thèse (36 000 €)

Le FIEC propose des bourses pour soutenir les doctorants dans leurs recherches de thèse en études chinoises. La plupart des programmes de financement sont limités dans le temps et correspondent rarement à la durée réelle nécessaire à la réalisation d’un doctorat.

Ce programme est ouvert uniquement aux doctorants actuellement inscrits dans une université française ou européenne avec des projets de recherche validés dans le domaines des sciences humaines et sociales.

Ce programme cible uniquement la dernière étape du doctorat, la rédaction de la thèse. La bourse d’écriture de thèse ne peut être utilisée que dans la phase finale du doctorat, lorsque le candidat est prêt à commencer à rédiger sa thèse.

Les demandes doivent être soumises sur notre plateforme en ligne.

Lire la suite

Write to us